Aller au contenu

Quels sont les impacts des eaux usées sur la santé et l’environnement

Chaque jour, des eaux usées sont rejetées dans la nature ; des eaux issues des activités humaines. Certes, l’homme a besoin d’eau au quotidien, mais il a aussi pour devoir de respecter ses semblables et par la même la nature. En effet, si les eaux usées sont renvoyées dans la nature sans être passées dans une station d’épuration et de traitement, de graves conséquences peuvent en découler. Les détails dans les lignes qui suivent.

Qu’entend-on pas eaux usées ?

Les eaux usées se rapportent aux eaux souillées par les activités de l’homme. Elles peuvent être d’origine domestique et proviennent de la consommation quotidienne d’eau dans différents foyers. Elles comprennent entre autres les eaux ménagères et les eaux de vannes. Parmi les polluants que l’on retrouve dans ces eaux se retrouvent les débris organiques, les solvants, les matières organiques azotées ou encore les germes fécaux. Si elles ne sont pas épurées puis traitées, elles risquent de contaminer toutes les sources d’eau existantes.

Les eaux usées peuvent également être d’origine industrielle et les polluants qu’elles renferment dépendent du type d’industrie. Parmi ces polluants se retrouvent les métaux lourds ou encore du phosphate. Ces eaux représentent un réel danger pour la santé et l’environnement si elles ne font pas l’objet de traitements.

Les conséquences sur la santé

L’eau est une ressource naturelle indispensable à la vie. À cause des eaux usées non traitées, elle est également devenue la cause principale de maladie ou de mortalité au monde et principalement dans les pays en voie de développement. Si dans les pays développés, les stations d’épuration et de traitement des eaux usées sont nombreuses et modernes, ce n’est pas le cas dans les pays africains alors qu’on y récence de nombreuses industries. D’un autre côté, les eaux usées d’origine domestiques sont directement rejetées dans la nature alors que toute la population n’a pas accès à l’eau potable. Résultat : 80% des maladies résulte de la consommation d’eau souillée.

Les conséquences sur l’environnement

La faune aquatique est la première victime des eaux usées lâchées sans traitement dans la nature. Dans le cas où elles atteignent les eaux superficielles, la forte quantité de phosphates entraîne le phénomène d’eutrophisation. Ainsi, les algues prolifèrent et entraînent une réduction importante de la quantité d’oxygène présente dans l’eau. Cette situation peut entraîner la mort de tous les organismes aquatiques. Par ailleurs, la présence de métaux lourds dans les eaux usées entraîne des effets néfastes sur la population aquatique.

Dans le cas où les eaux atteignent l’océan, les eaux de baignades se retrouvent polluées. Les baigneurs peuvent également attraper de graves maladies en cas d’ingestion sans parler des risques d’allergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 4 =